Bienvenue sur le blog de la découverte du clitoris

Conseils

Bienvenu sur le blog qui vous raconte et vous explique tout sur « le clitoris, ce cher inconnu ».

Avant tout, laissez-moi me présenter. Karine, j’ai 39 ans, je suis une jeune sexologue française, et je me suis intéressée dès le début de mes études sur le clitoris.

J’en ai même fait mon mémoire et je continue activement à me renseigner sur tout ce qui touche de près ou de loin au clitoris.

Si j’ai créé ce blog, c’est pour partager mes connaissances et mes expériences avec vous. Que vous soyez une femme, jeune ou plus âgée, ou bien un homme. Je pense que la connaissance de ce superbe organe du corps de la femme est un atout dans votre vie quotidienne et dans votre vie sexuelle.

Je vais donc essayer de vous expliquer un peu plus sur le clitoris et comment bien s’en servir pour avoir de meilleures expériences sexuelles tout au long de votre vie. Je vais aussi vous parler sans tabou ; car il ne devrait pas y en avoir sur des sujets lies au sexe en général, et encore moins sur le clitoris et les techniques utiles pour sa meilleure « utilisation ».

Sexologue

Découvrir le clitoris

Alors commençons notre voyage sur ce petit organe féminin source du plaisir de nombreuses femmes et des fantasmes de nombreux hommes.

Tout le monde se trompe à propos du clitoris

La plupart des femmes connaissent trop peu leur organe de plaisir le plus puissant.

Contrairement aux pénis, situés à l’avant et au centre, le clitoris est souvent entouré de plis et reste un peu mystérieux. La science, sans parler de l’éducation sexuelle, n’a pas non plus vraiment fait l’impossible pour comprendre cet organe extraordinaire jusqu’à récemment. En fait, les recherches montrent que le clitoris a même été omis dans une version antérieure les manuels médicaux de référence et qu’aucun scientifique ne s’est donné la peine de créer une image 3D de ce à quoi ressemble un clitoris stimulé avant que des chercheurs français ne l’aient enfin fait , en 2009.

Afin d’éliminer certaines idées fausses courantes et de mieux «connaitre le clitoris», voici les choses que vous ignorez probablement sur l’une de vos parties les plus agréables.

1. Le clitoris est plus sensible que le pénis.

Le clitoris a en fait une longueur d’avance. Ce minuscule organe contient environ 8,000 fibres nerveuses sensorielles, soit près du double de la quantité trouvée dans la tête du pénis. « Le gland clitoridien », c’est la partie externe que nous voyons, a plus de terminaisons nerveuses que toute autre région du corps humain. C’est aussi pour cette raison que la pression directe sur le clitoris est souvent trop intense, voire douloureuse dans certains cas, plutôt qu’agréable.

Beaucoup de femmes diront que la stimulation directe est souvent inconfortable. Au lieu de cela, stimuler le capuchon du clitoris, la peau qui le recouvre, peut être le meilleur moyen de créer l’excitation.

2. Le clitoris est beaucoup plus long que vous ne le pensez.

Le clitoris peut ressembler à un petit bouton, mais comme un iceberg, il y a beaucoup plus qui se passe sous la surface. En moyenne, il mesure 11 centimètres de long, vous ne pouvez donc pas en voir la majorité. La partie que vous voyez est le gland du clitoris, mais il y a encore 10 centimètres qui entourent le vagin. Le clitoris se ramifie et cela ressemble presque à un triangle. En fait, certaine études utilisant des ultrasons suggère que le point G fait en réalité partie du clitoris.

3. Le clitoris ne devrait pas sortir.

Si les femmes remarquent que leur clitoris au repos sort du sous-capuchon du clitoris ou si elles ont remarqué une augmentation récente de sa taille dans un état de repos, cela pourrait être un signe de kyste, et un signe de trop de testostérone. Dans ce cas, allez voir votre médecin. »

4. Le clitoris a une plus grande influence sur les orgasmes que vous ne l’imaginez.

Malgré ce que vous voyez dans les films et le porno, la plupart des femmes ne peuvent atteindre l’orgasme par la pénétration vaginale seule. Beaucoup ont plutôt besoin que leur clitoris soit stimulé de façon directe ou indirecte pour atteindre l’orgasme. Et cela ne devrait pas surprendre, étant donné que le clitoris n’a qu’un seul but: le plaisir.

5. Il ne restera pas nécessairement à la même taille toute votre vie.

À l’approche de la ménopause, et lors de la ménopause, il est fréquent de subir une atrophie vulvo-vaginale grâce à la baisse des hormones sexuelles œstrogène et testostérone. En termes plus simples, le clitoris devient plus petit. Malheureusement, le point culminant est d’autant plus difficile à atteindre que l’orgasme n’est souvent pas aussi intense.

6. Le clitoris n’est pas toujours au même endroit.

Et où il est situé en fin de compte ? Une étude a révélé que plus le clitoris est situé loin de l’ouverture vaginale, plus une femme risque d’avoir de la difficulté à atteindre l’orgasme. Dans l’étude, les chercheurs ont découvert que les femmes dont le clitoris était situé en moyenne à 5 ou 6 millimètres de l’ouverture vaginale rapportaient rarement, voire jamais, l’orgasme.

7. Il devient plus gros quand vous êtes excitée.

Lorsque vous êtes excitée, le sang se précipite sur le clitoris, le faisant gonfler ; environ 30 à 15 secondes avant qu’une femme ait un orgasme, le clitoris est tiré dans le capuchon du clitoris. En même temps, la partie supérieure du vagin gonfle également , en fait elle grossit, et cela est susceptible de donner plus d’espace pour un pénis et éventuellement pour l’éjaculation.

Voilà donc notre première approche du clitoris. Je reviens bientôt avec de nouvelles informations et de nouveaux conseils.

A bientôt.

La Sexologue !

Comments are closed.